Aidez-nous a joindre les deux bouts

Nous cherchons des bénévoles pour les portes ouvertes ici!



famille Iseli

Pourquoi avons-nous eu besoin d'aide?

La vie à la ferme Nous avons repris en 2003 le domaine familial pour y vivre avec nos quatre enfants. Nous pratiquons une agriculture de proximité et espèrons plus tard transmettre la ferme à la génération suivante, si c'est le souhait de l'un ou de plusieurs des enfants.

De notre champ à votre assiette Pour anticiper les souhaits des consommateurs et rester fidèles à nos valeurs, nous avons diversifié les activités et proposons de la viande, des œufs, des poulets et des spécialités: avoine, flocons, lin, huile de lin, lentilles, pois chiches et sarrasin. Afin de proposer des aliments locaux, goûteux et de qualité, nous trions et emballons tous nos produits nous-mêmes.

Le travail à la ferme Nous y avons investi personnellement toute notre énergie et nos ressources financières. Professionnellement nous avons beaucoup évolué depuis le début, dans la diversité des cultures, la vente directe à la communauté et sommes des précurseurs du tri spécialisé à la ferme. Notre récolte va directement du champ à la ferme et ne passe par aucun centre collecteur. Nous manquons actuellement de place pour travailler efficacement et avec plaisir, et avons depuis 3 ans le projet de construire un nouveau bâtiment.

Victoire, désillusion et recherche de soutien Après un an et demi de démarches nous avons enfin obtenu le permis de construire ! Mais malgré des devis serrés nous nous retrouvons avec des coûts imprévus à cause des exigences inattendues des autorités.

Pourquoi avons-nous besoin de votre aide? Il nous manque 70'000.- pour continuer à travailler dans de bonnes conditions.

Les exigences, une fois réalisées, vont certes améliorer notre vie quotidienne. En séparant mieux privé et professionnel grâce au laboratoire et au local d'emballage, nous allons améliorer notre vie de famille. Le raccordement aux eaux usées communales facilitera la transmission à la génération suivante car cette solution est définitive et ne dépend pas de normes qui changent.

Malheureusement la réalisation de ces exigences fragilise l'équilibre financier de notre ferme. Les exigences cantonales sont arrivées très tard dans le projet et il aurait fallu le reporter d'une année pour négocier encore auprès d'une deuxième banque, cela était inenvisageable au vu des problèmes de santé de Christina. C'est pourquoi nous faisons appel à vous pour nous aider à passer ce cap financier difficile.



Grâce à 94 donateurs, la campagne de financement participatif lancée entre septembre 2017 et juillet 2018 a porté ses fruits !
Merci de votre confiance et de nous avoir soutenu.

Evénements à venir en 2018:

*Very Interested Person

poules